LES FROMAGES AU LAIT CRU

 

 

Les fromages au lai t cruLes fromages au lait cru ne sont pas en odeur de sainteté auprès des technocrates de Bruxelles ; ils leur ont carrément déclaré la guerre. Car tout à coup, ces messieurs ont une peur bleue des microbes et de tout ce qui n'est pas pasteurisé. En somme, ils veulent se rattraper de l'imprévoyance, du laxisme et de l'incompétence qu'ils ont manifesté dans les autres secteurs de la mal bouffe : hormones, antibiotiques, dioxines, farines animales, additifs alimentaires, OGM, etc...

C'est vrai, il y a les pressions extérieures, celles de la FAO, de la CEE, de la FDA américaine qui depuis longtemps ont jeté leur verdict sur le lait non pasteurisé. D'un autre côté, on fait sa crise d'hygiène aiguë contre le fromage au lait cru, de l'autre on arrose tous les sols cultivables de la planète d'engrais, de pesticides, d'insecticides on pollue les nappes phréatiques à n'en plus finir, et l'on fourgue des OGM dont on cache la nocivité.

Rappelons que les contrôles vétérinaires et sanitaires des fromageries sont de plus en plus draconiens Selon
l'AFSSA, les fromages au lait cru ne sont pas potentiellement plus dangereux que ceux au lait pasteurisé.
Par contre un frigo crasseux ou mal réglé vous développera une listériose carabinée, un bouillon de culture qui sera peut-être votre « bouillon de onze heures ». L'AFSSA a réalisé une étude intéressante de laquelle il ressort que sur les 69 cas d'intoxications alimentaires à la listéria dus aux produits laitiers, moins de la moitié étaient issus de produits au lait cru, le reste était le fait de produits thermisés ou pasteurisés. Or les « listéria » qui résistent à la pasteurisation sont encore plus virulents que les autres. Tous les artisans des fromageries et les affineurs savent depuis longtemps que le fromage au lait cru n'est pas plus dangereux que celui au lait pasteurisé et que dans un fromage, les bactéries coliformes se neutralisent entre elles selon des lois naturelles.

Donc supprimer les fromages au lait cru pour les aseptiser serait une erreur qui conduirait ses fromages célèbres pour leurs arômes et saveurs à n'être plus qu'un produit insipide, sans goût, sans âme, sans intérêt.

Dans cette bataille du bon goût et de la tradition, les français ne sont pas seuls, en effet ça bouge de partout, partout où l'on fabrique des fromages au lait cru, la France en tête, les américains dans la foulée et les autres qui emboîtent le pas.

Ne soyez pas surpris, partout dans le monde on aime les fromages français mais aussi tous les bons fromages qui ont du goût et de la saveur. Si la France, la Suisse, l'Italie, la Grèce sont réputés pour leurs fromages, les américains se sont mis à en faire, d'excellents d'ailleurs, comme ils élaborent aussi de superbes vins ; les canadiens aussi (qui ont encore cette vieille souche française qui frémit en eux). Mais ce qui est le plus étonnant c'est cette mobilisation américaine qui va dans le bon sens (le nôtre) celui de la bonne bouffe accompagnée comme il se doit de bons et goûteux fromages.

Oui les Ricains de l'American Cheese Society et de la Fondation Oldways se sont coalisés au sein de la Cheese Of Choice Coalition afin de « promouvoir les fromages artisanaux » et « s'opposer à toute obligation de pasteuriser le lait ». Des milliers d'américains les suivent dans cette croisade du goût et des saveurs, car ils sont de plus en plus nombreux à combattre la mal bouffe, et à apprécier la bonne cuisine et les bons fromages, en particulier au lait cru. Les américains fabriquent aussi de très bons fromages dignes de figurer sur les plateaux de fromages français, par exemple le sublime Cheddar du Vermont et une foule de fromages artisanaux très recherchés des gourmets. Il est donc naturel que les américains convertis à la bonne chère soient à nos côtés et on les en remercie. Dunn Gifford créateur en 97 de la Fondation Oldways constate que les « fromages traditionnels au lait cru n'ont, aux USA, causé aucun décès depuis au moins dix ans, tandis que les hamburgers tuent des centaines de personnes chaque année ».

La coalition aligne encore à ses côtés les australiens où l'on se met à fabriquer d'excellents fromages « traditionnels » au lait cru, et les canadiens du Québec, nos chers cousins, qui savent ce que n'est que la bonne bouffe et qui on déjà eu l'occasion au Québec de manifester contre un projet de loi visant à interdire les formages au lait cru.

 

  [Retour sommaire produits du terroir][Dossier sur les fromages]

 haut de page

Sommaire

GASTRONOMIE

Saucisson

L'olivier
La truffe
La morille
Le chocolat
Le vinaigre
Le pain
le foie gras
La châtaigne
Les moules
Fruits confits d'Apt
La Tapenade
Les saveurs d'été

.Le café
.Le thé


Espace Shopping
Le terroir, les vins


     La boutique

Cuisine
Nos articles, recettes,..

Les cuisines du monde
Les saveurs du monde


Un voyage à travers les épices
La route des épices


VINS & SPIRITUEUX

Route des vins
 
 

 

 



L'info au féminin | Galerie d'Art | Retour home page | Nous contacter |