Rubriques



Les produits du terroir

Les cuisines du monde
. Saveurs du monde

. Un voyage à travers les épices
La route des épices

Vacances/Voyages 

VINS & SPIRITUEUX

Route des vins



Nos boutiques à découvrir
Espace Shopping

La boutique



 
LA GASTRONOMIE EN LIMOUSIN 



 

A découvrir par région

 


Spécialités régionales
Recettes - suite


Tourisme Limousin

Les bonnes adresses

N° utiles

Artisanat Limousin


 

 

   
Il est vrai que dans ce pays, les ressources naturelles étant nombreuses, les habitants ont su élaborer des spécialités culinaires originales et pleines de saveurs. Rivières, lacs forêts et herbages ont donné en abondance : poissons, champignons, fruits et légumes, gibier et élevage. A partir de là, c'est l'homme qui intervient...

Si par exemple, l'agneau et le bouf du Charolais sont à juste titre célèbres, l'agneau et la vache du Limousin n'ont rien à leur envier en qualité et en notoriété.

L'élevage traditionnel des oies et canards permet d'élaborer, avec beaucoup de savoir-faire, des produits de haute qualité (magret, foie gras d'oie ou de canard). Notons encore cet élevage traditionnel des fameux porcs noirs.

Rappelons que le Limousin compte un grand nombre de "confréries gastronomiques". Ainsi à Limoges la "Frairie des Petits Ventres", ces petits ventres, ce sont des pieds de moutons, de la bourse et de la fraise accommodés et enfermés dans la panse puis mijotés tout doucement ; Croyez-moi c'est un régal. De même, tous les ans, Brives organise des "Foires Grasses" renommées pour la qualité des foies gras d'oies et de canards. Comme les champignons abondent (cèpes, girolles, morilles, truffes,...) ils participent souvent à l'élaboration des plats en leur donnant une saveur particulière. Une noix de St Jacques aux morilles, une côte de veau de lait aux girolles, voire un filet de poisson aux morilles, ont une saveur particulière qui titille le palais.

LA SOUPE LIMOUSINE

C'est une recette incontournable qui se réalise avec du pain, du lard et des légumes.

Il faut un oignon, quelques pommes de terre, une poignée de gros sel et une tranche de lard gras.

L'eau, salée, est portée à ébullition dans une marmite.
On y met les légumes, la tranche de lard et une feuille de laurier.
Laissez mijoter environ 3/4 d'heure.
Pendant ce temps, disposez sur votre table une soupière dans laquelle vous couperez de fines tranches de pain de seigle.
La cuisson terminée, étalez sur ces tranches de pain une couche de légumes et le lard, puis une nouvelle couche de pain.
Versez le bouillon dans la soupière.

Laissez tremper un instant avant de consommer.

Selon la tradition, lorsqu'il ne reste qu'un peu de bouillon dans votre assiette, ajoutez alors un petit verre de vin rouge, remuez et buvez à même l'assiette (c'est meilleur).
Cette coutume s'appelle "faire chabrol" :
cette tradition ancestrale attirait la reconnaissance des hôtes de passage.
 

Autres recettes et spécialités

 

  



Espace shopping

 

L'info au féminin | Galerie d'Art | Retour home page | Nous contacter |

 

                 Copyright © aci-multimedia 2011