ARTICLES : Le Téléphone portable

       Retour Sommaire Dossiers


Brèves...

 

   

 





 Les boutiques


 

 

 Le téléhone portable

LE TÉLÉPHONE PORTABLE EST-IL DANGEREUX

Le problème est de taille, mais ne date pas d'aujourd'hui ; en fait il a toujours existé puisqu'il semble lié aux champs électromagnétiques. Dans les années 60 on avait parlé des dangers des lignes Haute Tension, puis dans les années 80 des micro-ondes, aujourd'hui des portables. On remarquera en passant que dans ces 3 cas bien précis, ce sont des milliards de francs qui sont en jeu et qu'à ce prix-là la dangerosité des appareils est beaucoup plus difficile à prouver. En ce qui concerne les recherches, elles sont contradictoires et cette seule contradiction nous met la puce à l'oreille.


Rappelez-vous la bataille des micro-ondes. Des chercheurs avaient mis en évidence le rôle néfaste des fours micro-ondes et soutenaient, tests à l'appui, que de cuire ou de réchauffer votre repas au micro-ondes pouvaient présenter des dangers comme des risques de cancer à cause du chamboulement moléculaire des aliments, les vertiges et maux de têtes, troubles oculaires, pacemakers balbutiants, etc... Bien vite, d'autres enquêtes, qui n'ont d'ailleurs pas convaincu tout le monde, sont venues infirmer ces niaiseries - CNRS, 60 millions de consommateurs,.... ont apporté un témoignage et celui de leurs tests : aucun danger et l'énergie des fours (2,45 gigahertz) est trop faible pour modifier les atomes et noyau des cellules. A bon entendeur salut ! et on en reste là.

le téléphone portablePour le téléphone portable il semble à priori que l'on suivra la même voie. Déjà on sait que l'utilisation du portable par les conducteurs de voiture multiplie par 4 le risque d'accidents de la route. Pourquoi par 4 je l'ignore... l'usage du portable est interdit au volant et sanctionné par une amande. La fréquente utilisation du portable est dangereux pour le porte-monnaie, mais ça c'est recommandé. Les dangers, réels ou éventuels, tout le monde s'en fout du moment que l'on peut s'adonner à sa nouvelle passion qu'est la téléphomanie. Et le portable c'est encore plus simple qu'un coup de fil... alors danger ou pas... Qu'en est-il exactement ?

Danger ou pas ?

Dans une affaire comme celle là, il convient d'être prudent et impartial. De nombreuses études ont été faites sur ce sujet mais leurs résultats contradictoires ne permettent pour l'instant ni de condamner ni d'innocenter cet accusé qu'est le portable. Une enquête épidémiologique internationale menée par le Centre International de Recherche sur le Cancer (Lyon) va être lancée pour évaluer les risques des radiations même si des dizaines d'études en laboratoire n'ont pu mettre en évidence des effets négatifs sur la santé. Cette étude doit porter sur 17 000 personnes et durera au moins 4 ans. Laissons chercher les chercheurs et attendons. En Grande-Bretagne un récent rapport du gouvernement recommande de ne pas laisser les enfants utiliser le portable. Principe de précaution ou anguille sous roche ? L'OMS planche depuis plusieurs années sur les champs électromagnétiques émis par les lignes HT, les radars et les portables aujourd'hui.

En 1998, une étude épidémiologique réalisée par l'Institut National Suédois a analysé 11 000 réponses à un questionnaire d'utilisateurs Norvégiens et Suédois de téléphones portables. Les principales anomalies relevées sont : vertiges, maux de tête, fatigue anormale, picotements au visage et à la tête, sensation de chaleur autour et sur l'oreille. Pour la majorité d'entre eux, ces symptômes sont trouvés dans la maladie des "radiofréquences" et sont voisines de ceux affectant les personnes électrosensibles. De quoi éveiller les soupçons.


D'autres chercheurs ont démontré qu'une bonne moitié des ondes émises par le mobile étaient absorbées par la tête de l'usager lorsqu'il téléphone. La puissance des ondes provoque-t-elle un échauffement des tissus ? cela n'apparaît pas pour l'instant, mais cela ne réhabilitée par le portable pour l'instant.

Une autre étude a montré que le ver de terre, après être resté sous ces ondes pendant 18 heures subissait des modifications biologiques. Selon le Pr. Cardis de l'Unité de Rayonnement et Cancer, si le risque existe il serait probablement faible au niveau individuel. Pas très bavard le monsieur....

Après avoir exposé des souris 1 h par jour pendant 18 mois à des ondes de type GSM, des chercheurs australiens ont constaté que l'apparition des cancers avait doublé (Étude publiée dans Radiation RESEARCH) ceci confirmant une autre étude faite à l'Université de Washington qui a démontré que des rats exposés aux micro-ondes voyaient augmenter de 25% la cassure de l'ADN dans les cellules de leur cerveau. Et ces cassures, du patrimoine génétique sont souvent la cause de cancers.


[
suite]

 



   Actualités-Consommation-Informations

Liens partenaires   |   Nous contacter   |  Nos coordonnées   |   Espace Formation   |   Les   liens    |   Galerie d'Art   |   Aci Informatique