L'eau, la vie

 

       Retour Sommaire Dossiers




Infos



L'EAU

L'eau recouvre 71% de la surface du globe, soit 98% de toute l'eau mondiale.

- le Brésil et la Russie sont les plus gros producteurs d'eau du monde ; les plus gros consommateurs sont la Chine et l'Inde, les plus peuplés.

- 20% de l'humanité n'a pas accès à l'eau potable, et chaque jour, 10 000 personnes, en majorité des enfants, meurent d'une eau impropre à la consommation.

- La France compte environ 13 000 stations d'épurations où sont traités 6 milliards de mètres cubes par an.


L'EAU ET LE CORPS (en chiffres)

La part de l'Eau dans le corps (en % du poids total)

- Homme : 60 à 70%
- Femme : 55 à 65%
- Nourrisson : 75%
- Enfant de 5 ans : 60%
- Un homme de 70 kg : 48 litres
- Une femme de 55 kg : 30 litres

- La peau d'un homme de 70 kg : 9 litres d'eau
- Notre corps ingurgite : Eau des aliments (1L), Eau de boisson (1,5 L) Eau métabolique (0,3 à 0,6 litres)

SORTIES :

- Urines : 1 L à 1,5 L,
- Selles : 0,1 L,
- Poumons : 0,3 L,
- Peau : 0,5 L

En cas d'efforts physiques ces chiffres sont à multiplier par 2 voire 3.


RÈGLE : Il faut boire, mais pas n'importe quoi et n'importe comment. Pour réhydrater l'organisme, rien ne vaut l'eau plate, sous sa forme la plus simple et la plus naturelle, plusieurs fois par jour et en fonction du poids de chaque individu et du sexe.



 



L'Eau la Vie et la Santé

 
 
L'eau
L'EAU DANS NOTRE ORGANISME


Sans eau la vie n'est pas possible
; privé de nourriture l'homme peut survivre environ 4 semaines, sans eau à peine 1 semaine car à partir du 4ème jour il est déjà en danger. L'eau est donc la plus précieuse de nos ressources. Les besoins en eau des individus varient en fonction de l'âge, du poids, des efforts physiques, du stress, de la température, de la grossesse, bref d'une foule d'éléments.
Part de l'eau dans le corps humain en % total du corps et qui diminue avec l'âge :
- Foetus de 2 mois : 97%
- Nourrisson : 75 %
- Enfant de 5 ans : 65 %
- Femme adulte : 60 %
- Homme : 60 % - Personne âgée : 55 %

L'EAU est l'élément essentiel de tout organisme vivant. Dans notre organisme l'eau qui est en mouvement constant joue un rôle essentiel car une fois absorbée elle sert de véhicule et de support à tous les produits vitaux : le transport des nutriments nécessaires au fonctionnement des cellules, le transport des déchets, le drainage des reins, des poumons, de la peau, appareil digestif ; elle est ensuite éliminée à plusieurs niveaux. Donc dans notre organisme elle est d'une part incorporée aux structures moléculaires qui sont la base de la vie et d'autre part elle circule hors de ces structures pour transporter les éléments nutritionnels essentiels à leur fonctionnement et assurer l'élimination des déchets.
L'eau intervient encore dans la dégradation des macromolécules en molécules plus petites pour faciliter l'assimilation des substances nutritives ; dans le processus de la sueur elle joue encore un rôle important qui est celui de la régulation thermique du corps, permettant le maintien de la température aux environs de 37°. D'autres rôles importants lui sont encore dévolus. Toutes ces fonctions qui nécessiteraient un volume de liquide extraordinaire (+ de 200.000 L) ne s'effectue en réalité qu'avec une très faible quantité comme le montre l'exemple d'un adulte de 55 kg qui ne dispose que de 35 L environ de liquide (28 L de liquide intra et extra cellulaire, 2 L de lymphe et 5 L de sang). C'est donc une eau dotée d'extraordinaires propriétés énergétiques constamment adaptable à chaque circonstance et à la diversité des rôles qui lui sont dévolus.

Rappelons que cette eau qui circule dans notre corps est bipolaire et se retrouve sous 2 formes : l'eau liée incluse dans les structures cellulaires et les espaces intercellulaires et l'eau libre, circulante (sang, lymphe) 2 formes d'eau séparées par un réseau de membranes douée de perméabilité et de contractibilité qui a sa vie propre et joue un rôle important également.

Notre corps élimine 2,7 L d'eau par jour (0,5 L transpiration + 1,5 L urines + 0,5 L poumons + 0,200 L selles). Pour rééquilibrer l'organisme il faut compenser les pertes en buvant, en sachant que chaque fois qu'une personne commence à se déshydrater , elle perd plus d'eau qu'elle n'en reçoit. Les pertes d'eau que nous venons de citer peuvent varier dan s une courbe ascendante en fonction du poids, de la température, de l'effort physique. Signalons aussi que plus le déficit en eau augmente plus la réhydratation sera longue et difficile à obtenir.
Exemple : un adulte de 75 kg sujet à une déshydratation de 2% perd environ 25% de sa capacité de travail ; si le même individu perd 4 % en déshydratation, cela devient dangereux, il faut réhydrater d'urgence.

Les apports d'eau dans notre organisme ont 3 origines différentes :

a) celle produite par le métabolisme cellulaire, appelée aussi eau d'oxydation qui couvre environ 15% de l'apport total.
b) la source alimentaire qui peut générer en moyenne 1 L/jour, certains aliments étant plus riches en eau que d'autres.
c) l'eau de boisson (robinet ou bouteille) qui nous étudierons plus loin.

Dans notre corps, l'eau n'existe que sous forme de solutions riches en minéraux électrolytiques et composés organiques qui jouent un rôle majeur dans les échanges entre les milieux intérieur et extérieur.
La masse liquide présente dans l'organisme est repartie entre deux solutions aqueuses :
le liquide extra cellulaire (15 à 20 % du poids total du corps et réparti entre liquide plasmatique (sang, lymphe) liquide interstitiel et la fraction la plus petite (environ 2,5 % du volume total d'eau) le liquide transcellulaire qui se répartit dans le liquide céphalo-rachidien, l'humeur aqueuse de l'oeil, l'arbre bronchique, le tractus gastro-intestinal, les voies urinaires, et les systèmes excréteurs des différentes glandes. Enfin, les liquides intracellulaires plus riches que les précédents en ions potassium et en radicaux phosphatés.

Rappelons encore à propos de la déshydratation que la sueur est composée à 95% d'eau chargée de diverses substances (urée, potassium, acide lactique, chlorure de sodium, matières grasses issues des glandes sébacées,...) c'est aussi le cas des urines (voir notre article sur les urines)

Ainsi, pour réhydrater notre organisme il faut boire quotidiennement une certaine quantité d'eau potable fournie par l'eau du robinet ou l'eau en bouteille, puisque même en ayant une activité modérée nous perdons environ 3 L d'eau par jour, et que notre organisme ne produit, seul, que 0,6 L d'eau par jour. Donc l'apport quotidien est conséquent. Il faut boire, même si parfois on n'a pas soif et être apte à déceler les symptômes qui caractérisent l'arrivée de la déshydratation : migraine, diminution de l'attention et de la force musculaire,...)

Rappelons à ceux qui s
e gavent de sodas, jus de fruit "reconstitués", boissons aux fruits sont en réalité des solutions de glucides qui poussent à l'obésité, que si certains jus de fruits frais, pressés ou centrifugés sont sains et agréables, d'autres reconstitués avec du "concentré" et une eau d'origine "inconnue" sont à éviter. L'eau et la meilleure chose qui soit pour se réhydrater.

[Suite de l'article : Quelle eau choisir ?]


[
Suite : Composition eaux minérales, sources, gazeuses...]
[
Suite : Le rôle des sels minéraux, quelle eau boire ?]
[Suite : l'eau du robinet]
[
Suite : Cycle de l'eau]
[
Suite : Pollution de l'eau et des sols]
 


 
Actualités-Consommation-Informations


             
Nos coordonnées   | mentions  légales |  Aci Informatique | Copyright 2012 aci-multimedia.net -  Magazine bio & Ecologie - Tourisme et Gastronomie

 

Magazine consommation, santé, nutrition, brèves sociales , cultures et connaissances, informations, les nouvelles technologies