Retour sommaire


Brèves...

 

 UNE ETRANGE THERAPIE : L'URINE   

 

 

 


Savez-vous qu'environ 4 millions de personnes se soignent (efficacement disent-elles) avec leur propre urine ?
Cette thérapie pratiquée surtout au Japon et en Inde, est aussi pratiquée aux USA, en Allemagne et quelques autres pays. Cela surprend en effet.

Toutefois rappelons que l'usage thérapeutique de l'urine en raison de ses vertues médicinales est pratiquée depuis la plus haute antiquité par de nombreux peuples. Dans certaines religions païennes ou chamaniques, l'urine a même servi de breuvage hallucinogène. Rarement décrit en Europe, cet usage a continué à avoir cours dans le monde rural Européen durant plusieurs siècles.

De nos jours, les "
urinomanes" se retrouvent surtout au japon (2 millions) Taïwan (+ de 300.000) en Inde, où ils sont très nombreux, en Asie,... Un ex premier ministre indien MORARJI DESAI récemment décédé à l'âge de 100 ans, était adepte de cette thérapie.
On connaît de nombreux dispensaires et instituts, qui fonctionnent normalement en appliquant une médecine uniquement basée sur l'urine. Raillée par la presse médicale, ignorée des médias, cette thérapie ne devait pas rester ignorée du public, ne serait-ce que pour son étrangeté et les questions qu'elle pose.

Nous rejetons environ 1,5 d'urine par jour, une urine qui est passée par les reins. La composition finale de l'urine, à sa sortie, est passée par divers stades de filtration, résorption, synthèse,... trop longs à décrire ici. Finalement, la composition finale de l'urine va varier suivant nos apports alimentaires. 1 litre d'urine contient environ 950 gr d'eau, 20 g de substances minérales (en particulier NaCl), 30 g de substances organiques (urée,..), on y trouve du sel, de l'acide urique, de la créatinine, etc...
L'URÉE (diamide carbonique, NH2-CO-NH2) se forme dans le foie à partir de l'ammoniac ; il y en a 20 g/l dans l'urine. L'acide urique (0,5 g/l) et la créatinine (1 g/l).

Il faut savoir que ni l'urée ni l'acide urique ne sont toxiques. D'ailleurs, les reins n'ont pas pour rôle d'excréter des toxines mais de réguler et d'équilibrer. En fait, l'urine que nous rejetons ne serait que le trop plein des composants habituels de notre sang (urée, sel,...).
L'URÉE possède déjà des propriétés médicinales bien connues puisque ces dernières années, on l'utilisait encore en médecine. Très peu toxique, l'urée est un bon diurétique et, en solution à 2% , a une action cicatrisante des plaies, reconnue par tout le monde médical et utilisée partout. Outre son action bactéricide, elle dissout les lipides.
La médecine l'emploi encore, à forte dose, lors d'interventions sur les oedèmes cérébraux. On a également utilisé l'urée en traitement du cancer avec un certain succès.

Le SEL NaCl est un corps essentiel pour notre organisme, même s'il est déconseillé aux sujets hypertendus. Dans l'urine, il y aurait des traces de cortisone naturelle. L'urine contient également de l'UROKINASE déjà utilisée par l'industrie pharmaceutique lors de thromboses et embolies artérielles.
On trouve également dans l'urine de nombreuses enzymes, de la
CARBOLINE, un alcaloïde naturel utilisé comme remède dans la maladie d'Alzheimer, mais dont les risques iatrogéniques étaient grands, etc...

Pour les personnes intéressées par ce sujet étrange, nous conseillons de contacter :
Fondation Européenne de Diffusion, Aut-Uri Thérapique, chemin de Beaucaire, 30320 Saint Gervasy,
Tél : 04.66.75.10.41

Lien vers un forum de discussion:
http://www.volcreole.com/forum/impression-9143.html

   

  Actualités-Consommation-Informations

             
Liens partenaires   |   Nous contacter   |  Nos coordonnées   |  Les  liens    | mentions  légales |  Aci Informatique
Copyright 2011
aci-multimedia.net - aci-multimedia.fr - aci-multimedia.info - Femme Expatriée  Magazine Féminin -  Magazine bio & Ecologie - Tourisme et Gastronomie



Magazine consommation, santé, nutrition, brèves sociales , cultures et connaissances, informations, une etrange therapie : l'urine